sgs5

Les genres d’interventions plomberie dont vous-mêmes êtes en mesure de résoudre

habitude-a-adopter-sans-faire-appel-au-plombier

Pour certains types de réparations, vous pouvez vous passer du plombier. Au travers de méthodes simples, apprenez les bonnes pratiques de plomberie. Les renseignements utiles concernant l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont également accessibles sur notre blog.

Comment détecter la présence d’une fuite de tuyauterie

Une plomberie qui fuit se traduit forcément par une hausse anormale de votre facture d’eau par rapport à votre consommation moyenne. Cela signale la présence d’une fuite au niveau de votre système de canalisation, tuyauterie et raccord.

La première chose à faire consiste à fermer le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un morceau de papier, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa fermeture et au moment de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de plomberie :

  • Détecter une fuite et la stopper provisoirement, c’est facile. Il vous suffit d’arrêter l’eau du robinet se trouvant en aval au niveau de votre compteur et d’attendre au moins une demi-journée avant de la rouvrir.
  • Lisez attentivement le compteur et notez ce qui est écrit dessus ! . L’indication en mètre cube ; c’est la quantité totale d’eau que vous avez consommé. Vous remarquerez facilement les unités en hectolitres, daL et litres situées à droite de la virgule. Après avoir rouvert le compteur, notez une seconde fois ce qui apparaît sur le compteur au bout de 12 à 24 heures et calculez l’ écart entre les deux chiffres pour connaître précisément combien d’eau vous avez perdu.
  • Remettez l’eau en route ensuite, notez le résultat . Faites écouler de l’eau à votre robinet et ne perdez pas votre compteur de vue ! Le cas où ce dernier tourne révèle une fuite de canalisation . Quand la fuite est repérée , il vous faudra couper de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour déterminer l’écart et obtenir le volume d’eau perdu. Pour connaître le débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par douze ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • La fuite est maintenant repérée , le débit et le volume de fuite d’eau sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter l’ensemble de vos installations pour réparer la fuite de tuyauterie.

reparations-indispensables-en-plomberie

Marre des problème de fuitede canalisation ?Les conseils utiles

Un problème de fuite vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en mauvais état.

  • Quand la fuite provient d’un tuyau en cuivre :

Les deux meilleures solutions de réparer un tuyau fuyant en cuivre consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Le raccord laisse échapper l’eau : Comment y remédier

Si votre raccord manifeste un problème de fuite, c’est que le joint nécessite d’être remplacé.

  • Combler un tuyau en Cu fuyant c’est possible avec du mastic :

Opérez d’abord le laquage de la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour la sécher . Ensuite, commencez par abraser minutieusement le tuyau en Cu sur une zone légèrement plus large que la fuite pour faciliter l’accroche du produit.

Utilisez un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Fractionnez le mastic en premier ; modelez- le. Répétez le procédé jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit uniforme et huileux . Le mastic peut être appliqué sur la conduite une fois prêt. La zone fuyante a été bien astiquée . Il vous faudra maintenant y aplanir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère bien à celle-ci. Laissez sécher aussi longtemps qu’il faudra.

  • Les bonnes démarches à suivre pour colmater un tuyau défectueux en Cu en utilisant d’un ruban adhésif spécial

Prenez un morceau de toile émeri fine, du papier abrasif ou une brosse métallique et puis, commencez déjà à poncer le tuyau en Cu. Nettoyez-le à l’aide d’un chiffon et n’oubliez pas de le sécher. Utilisez un sèche-cheveux dans ce cas là. Préparez aussi la bande autoamalgamante adhésive car vous allez l’appliquer sur la conduite.

 Comment faire pour freiner la fuite au niveau d’un raccord abîmé ?

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas . Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter néanmoins. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le replacer pour réparer la fuite ou le remplacer quand c’est nécessaire.

Trouver la solution de comblement adaptée pour sa tuyauterie cuivre

Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de tuyaux , défaut de fabrication, mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup de bélier… sont susceptibles de provoquer une fuite de canalisation d’eau . A chaque problème correspond la solution adéquate : un ruban adhésif autoamalgamant ou un mastic bi-composant pour obturer les fuites les moins importantes ; assemblage d’un nouveau raccord pour le cas d’un gros jet de fuite par exemple .

  • Mastic bi-composant antifuite :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres ou bien aussi en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’ un tuyau Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban adhésif antifuite autoamalgamant :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

astuces pratique de dépannage pour réparer une fuite d’eau au niveau d’une tuyauterie en PVC

  1. Fermez votre compteur pour freiner la fuite.

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante . Coupez le compteur.

  1. Repérez puis tracez les zones à découper avant de vous débarrasser de la partie défectueuse

En utilisant votre stylo-feutre, commencez par marquer , de part et d’autre, les zones à tronçonner de la partie abimée de votre tuyau en PVC.

  1. Le reste de tous les fragments est à ébarber

L’utilisation d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un couteau simple est ici recommandée en alternative à celle d’un simple ébavureur traditionnel jugé moins efficace.

  1. Vient maintenant le tour du délardage des zones de contact !

Prenez votre feuille essuie-tout, baignez- la d’alcool pour opérer le délardage des manchons et de toutes les extrémités de la conduite sur une échelle de trois à cinq centimètres.

  1. Procédez maintenant au déglaçage des champs de contact :

Pour assurer un collage parfait des zones de contacts, vous devez nécessairement les déglacer au préalable .

  1. Groupez tous les morceaux de tuyau à échanger en vue de les mesurer

Calibrez la partie à ôter ; retirez un cm de la longueur obtenue.

  1. Préparez et scindez le fragment de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Préparez le tube de remplacement , introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Repérez la longueur des zones de découpe en utilisant un feutre . Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet et puis, commencez par sectionner le tube de remplacement. Après l’avoir terminé, ébavurez- en les zones de contacts .

  1. Maintenant il vous faudra les connecter :

Préparez votre tuyauterie à recevoir le morceau du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte pour l’éloigner du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. L’assemblage est terminé ? Place au des surfaces de contact

Appliquez la colle sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être réunis :

Les manchons une fois incorporés aux extrémités de votre nouveau tuyau , saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 D’abord veillez à ce que le robinet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit fermé ; tirez la chasse d’eau !

  1. Pour réussir le démontage d’une chasse d’eau, n’oubliez jamais d’ôter son couvercle :

Pour démonter une chasse d’eau tirette, il n’y a qu’un seul moyen : Dévissez-la tout simplement ! Pareil pour une chasse d’eau pression, l’unique façon de la démonter consiste à la défaire complètement le son lien.

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire bye bye à son poste car vous allez la retirer une bonne fois pour toutes

Muni d’ une clef plate ou clé à molette, commencez par dévissez l’écrou connectant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique assurant sa fixation pour extraire le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de votre vielle chasse d’eau doit être aussi extrait du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 ° à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Pour préparer votre toilette à accueillir la nouvelle chasse d’eau , pensez à enlever le joint du réservoir des toilettes :

Les écrous qui assurent la fermeture du réservoir du WC sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir désinstallé saisissez le réservoir et posez-le par terre . Votre soin d’étanchéité usagé doit être enlevé à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. Le montage de votre chasse d’eau neuve nécessite toujours la restitution du réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être astiquée en premier. Replacez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois à l’aide d’ une clef spéciale. Procédez maintenant à à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être enfilée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Flotteur et robinet doivent être rétablis avant de terminer le montage d’une chasse d’eau neuve :

Faites glisser un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, intégrez le pas de vis dans le trou correspondant . Immobilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. L’installation de votre chasse d’eau neuve : c’est maintenant

Ajustez la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90 degrés dans le sens d’une montre.

conseils utiles pour détartrer un chauffe-eau

  1. Débranchez le chauffe-eau:

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau.

  1. Votre chauffe-eau une fois désactivé et débranché : il est prêt à être vidangé

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’opérer à une vidange.

  1. votre chauffe-eau a été vidangé ? Pensez maintenant à enlever la résistance

La vidange une fois faite , démontez la résistance de votre chauffe-eau électrique . Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour retirer complètement la résistance de l’ appareil de chauffage.

  1. Nettoyez- la :

Purifier la résistance d’un chauffe-eau , c’est facile . Effectuez le lavage avec détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant quelques heures. Une fois cela terminé, nettoyez-la avec une brosse métallique et puis, rincez à l’eau chaude.

  1. A la toute dernière étape , pensez à remettre la platine à sa place puis, branchez et réactivez le chauffe-eau électrique

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, replacez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *